Triangle 2011-début 2012

Historique des luttes

L’enquête publique

Le 28 mars 2011, la Ville vote une promesse de bail à construction à Unibail pour la tour Triangle. Ce protocole d’accord financier est tout à l’avantage d’Unibail.

Puis Anne Hidalgo lance l’enquête publique pour la révision du PLU en commençant par une concertation très en amont. . L’association Monts 14 réagit rapidement avec une réunion publique dès le 7 juillet. Sa réunion est signalée dans la presse. Elle lance une pétition internet.

Le 1er septembre 2011, la maire de Paris organise une grande réunion publique dans le Hall 1.

Un long temps mort s’ensuit.
Monts 14 forme alors, avec les associations Jeunes Parisiens de Paris et ADAHPE, puis AP15 et SOS Paris, le Collectif contre la tour Triangle, doté du site internet www.contrelatourtriangle.com.

Elle profite du temps mort pour organiser, avec le Collectif, des débats tous les 15 jours dans les paroisses du quartier en faisant venir des experts (cf Monts 14 n° 41,  n° 42  et  n° 43)  :
– le 1er octobre 2011
– le 13 octobre 2011
– le 27 octobre 2011
– le 15 novembre 2011
– le 30 novembre 2011

Le but est de sensibiliser les riverains, de leur faire mieux connaître les points faibles du projet en les informant avec des personnes compétentes.

Elle publie des communiqués le 1/12/2011 , le 8/12/2012 et le 9/12/2012.

L’enquête publique a lieu du 17 novembre au 20 décembre. L’association Monts 14 a donné des conseils aux riverains, indiqué quelques exemples. Elle a fait campagne dans le 15e. Fin décembre 2011, sa pétition a déjà recueilli 1600 signatures manuelles auxquelles viennent s’ajouter 400 signatures sur internet. La participation des riverains à l’enquête publique est donc forte avec près de 300 observations sur le registre du Commissaire enquêteur.

En raison de l’ampleur de la masse des informations à traiter (il doit répondre à chaque observation), il n’est pas en mesure de fournir son rapport avant le mois de mai 2012. Son travail n’est publié par la Ville que le 2 avril 2012. Surprise, il émet 3 réserves. L’une d’elles concerne l’impact de la tour sur « la force du positionnement concurrentiel » du Parc des expositions dans la concurrence internationale. Elle oblige la Ville à repousser à 2013 le vote de la Révision simplifiée du PLU.

Déroulé des évènements