La ZAC de Bercy-Charenton votée début juillet au Conseil de Paris

La ZAC de Bercy sera votée au Conseil de Paris lors des séances du 2,3,4,5 juillet 2018, avec 6 tours de 180 m de haut en perspective. Mobilisons nous pour demander un référendum, via la pétition Stop aux tours. Faisons connaître la nouvelle page facebook Stop aux tours ! […]

Monts 14 n° 57 : L’entassement éhonté des Parisiens P. 6-7

Le Paris défiguré des années 60 ne sera jamais réparé !… Cité HLM du 58, rue des Plantes : la Mairie du 14e recule devant Monts 14 et les locataires… Sauvons les coeurs d’îlot, respectons les héberges… Quartier de la Gaîté, espace vert détruit en coeur d’îlot […]

Hidalgo ne respecte pas le classement des Berges de la Seine par l’UNESCO

En 1972, la France avait adopté la convention de l’UNESCO pour le patrimoine mondial. En 1975, la Ville de Paris votait un Plan des fuseaux de protection générale du site. Plus tard, en 1992, cette protection permettait l’inscription des Berges de la Seine sur la liste du patrimoine mondial. Que constate-t-on aujourd’hui ? Une des trois perspectives majeures de ce classement, celle depuis l’église de la Madeleine, n’est pas respectée. […]

Tour Triangle : le Commissaire enquêteur remet son rapport

Le rapport du Commissaire enquêteur pour le permis de la tour Triangle a été mis en ligne. […]

Hidalgo continue de nous emmurer : après Masséna, il y aura des tours à Bercy

Enquête publique pour la ZAC Bercy-Charenton du 15 novembre au 16 décembre. Heures d’ouverture de la mairie. La Ville prévoit 6 tours, la plus haute faisant 180 m. En réalité, dans le réglement du PLU, la hauteur autorisée est de 180 m sur la totalité des terrains réservés aux bureaux. […]

Le Plan local d’urbanisme de Paris n’est plus conforme

La loi paysage a été confirmée en 2014 par la loi ALUR. Elle oblige les communes à faire figurer dans le PADD une orientation pour les paysages. Le PADD de Paris semble y faire illusion, mais les mots « hauteur », « plafond des hauteurs », y sont bannis. Ainsi les Verts, qui étaient opposés aux tours, croyaient avoir gagné. Las, les juges voient, dans l’absence d’indications sur les hauteurs, une autorisation implicite à construire des IGH. Mais, le PLU de 2006 a reconduit le Plan des plafonds de hauteurs et le Plan des fuseaux de protection du site de la Ville de Paris, tels qu’ils avaient été établis en 1975. Une limitation a toujours un sens par rapport à quelque chose à protéger. Ce sens, on le trouve, en 1975, dans la sauvegarde des « points de vue », « perspectives », « échappées »… Tel est le sens du mémoire déposé par Monts 14 à la veille de l’audience du 14 avril en cour d’appel. Toutes les réflexions sur le grand paysage qui sont apparues depuis 2008 au fil des révisions simplifiées n’ont pas de valeur. […]

En 1975, les édiles défendent le paysage de Paris

En 1972, le préfet demande à l’APUR une étude pour limiter la hauteur des constructions avec le « double souci de protéger les perspectives et les ensembles monumentaux ou historiques ». Apparaît un « Plan des fuseaux de protection générale du site de la Ville de Paris ». Ceux-ci traversent toute la capitale. Ainsi, depuis l’Arc de Triomphe, la vue sur l’axe de la rue de Rivoli doit être protégée jusqu’à la frontière avec Vincennes et Saint-Mandé. […]

Parution du journal Monts 14 n° 50

Contenu du journal Monts 14. Tours Duo… imaginaire vert… tour Triangle… toits de Paris… création architecturale… Modification du PLU… Saint-Vincent de Paul […]

Monts14 n° 50 : Modification du PLU

Enquête publique en juin 2015 pour la modification du PLU. Les Parisiens n’en sont pas avertis. Anne Hidalgo communique sur d’autres sujets, le budget participatif, les JO, l’Expo universelle, etc. Les Conseils de quartier sont occupés à leur réélection. Pourtant, le PLU est le seul domaine où la Ville peut légiférer, promulguer des textes que les citoyens peuvent éventuellement contester devant le tribunal administratif. […]

Monts14 n° 48 : modernité et patrimoine

Loi ALUR… Anne Hidalgo modifie le PLU… Anne Hidalgo djihadiste de sa modernité : la Commission du Vieux Paris décapitée… […]