La Bélière désossée

Est-ce cela, conserver La Bélière ? Ces deux pans de mur branlants ! Méfions nous du mot « rénovation » lorsqu’il sort de la bouche d’un architecte. Le nôtre, Possompès, râle à n’en plus finir de devoir « conserver ces moellons… un véritable gâchis… tout est pourri… « . Et tous les architectes de la rue Daguerre fulminent avec lui. Effectivement, La Bélière aurait du être conservée telle qu’elle était ! Mais, c’est tout de même une victoire assez extraordinaire. Nous avons tous déjà vu des immeubles en pierre de taille complètement désossés, dont on n’a conservé que la façade. Faire la même chose avec un mur en moellons, c’est vraiment une première ! […]

Inventaire du patrimoine

« L’association se fixe comme objectifs… le patrimoine architectural et les espaces verts… nos actions sont guidées notre inventaire du patrimoine réalisé, quartier par quartier, ayant chacun son intérêt, son caractère, sa sensibilité, sa vie culturelle, son animation. […]