Tours à Bercy votées le 2 juillet 2018 : le lac Daumesnil perd son charme

Lors du Conseil de Paris du 2 juillet 2018, les tours de 180 m à Bercy ont été votées par 81 voix contre 76. Non seulement les berges de la Seine vont être dévalorisées par les tours à Bercy, mais encore nombre de quartiers du 12e seront impactés par ces constructions monstrueuses. Le lac Daumesnil lui-même va perdre beaucoup de son caractère sauvage « en dehors du temps ». Alphand a conçu le lac Daumesnil à une époque où le romantisme marquait les esprits. C’était l’amour de la nature, son côté sauvage et, en même temps, l’antiquité « réinventée »…. […]

Prendre de la hauteur…    et créer la fracture en disant qu’on la répare  !

Le 13 mars dernier, le journal Le Monde publiait l’article Entre Bercy et Charenton, le Grand Paris prend de la hauteur . Le maire de Charenton-le-Pont a un projet de tour s’élevant à 190 m, plus haute que celles de Bercy, qui se limiteraient à 180 m. Elle serait le symbole d’une opération exceptionnelle car « elle ambitionne de raccommoder un territoire particulièrement balafré par les infrastructures de transports ». […]

La ZAC de Bercy-Charenton votée début juillet au Conseil de Paris

La ZAC de Bercy sera votée au Conseil de Paris lors des séances du 2,3,4,5 juillet 2018, avec 6 tours de 180 m de haut en perspective. Mobilisons nous pour demander un référendum, via la pétition Stop aux tours. Faisons connaître la nouvelle page facebook Stop aux tours ! […]

Visite guidée à Florence du 12 au 16 juillet 2018

Le président de l’association Monts 14, Patrice Maire, vous guide personnellement, planifie les visites, vous propose des endroits pour déjeuner et dîner à des prix abordables, vous propose aussi des ballades le soir pour découvrir « Florence by night ». Il suffit d’adhérer à l’association (la cotisation est de 27 […] […]

Monts 14 n° 57 : Pour un référendum sur les tours dans Paris P. 8-9

Extrait du journal Monts14

 

Les jardins de Bercy ne seront pas amputés

La Ville abandonne son projet de construire un deuxième ARENA de 8000 places, à côté du premier, dans les jardins de Bercy. La vision bucolique du parc que nous connaissons aujourd’hui aurait été gâchée par l’intrusion d’une construction moderne forcément voyante, d’autant qu’elle se serait inscrite dans la perspective en direction de la passerelle de Solférino… […]

ARENA II : qui diffuse des informations erronées ?

Le 13 septembre 2017, le plan élaboré par le Comité de candidature aux J.O., n’est plus tenu au grand secret. Aussitôt apparaît un plan diffusé par 20 mn (14 sept.), Le Parisien (17 oct.), Batiactu (23 oct.), etc. la superficie de la salle d’ARENA II paraît environ 6 à 7 fois plus petite qu’ARENA 1, ce qui est exagéré. Elle correspondrait à une capacité limitée à 3000 personnes au lieu de 8000 (le nombre de spectateurs est proportionnel à la superficie du terrain). Cependant, la maire du 12e, Baratti Elbaz, a distribué à profusion des tracts dans les boites aux lettres des riverains pour dénoncer des « informations largement erronées ». Monts 14 a donc calculé une estimation plus réaliste de l’impact du projet et la fait connaître en distribuant à son tour son propre tract. […]

Les berges de la Seine, patrimoine mondial menacé par les tours

Jean-Louis Missika se félicite des tours qui seront visibles depuis le centre de Paris. Justement, l’UNESCO vient d’inscrire le coeur historique de Vienne parmi les biens du patrimoine mondial en péril parce que les immeubles de haute taille commencent à le défigurer. Pour se rendre compte de leur impact, imaginons un promeneur s’avançant le long de la Seine et décrivant des intrusions qui gâchent constamment le paysage. […]

Le Parc de Bercy amputé par la construction d’un nouvel ARENA

Le Parc de Bercy amputé par la construction d’un nouvel ARENA : 2,5 hectares sacrifiés, les Jeux Olympiques sont un prétexte ! A l’Ouest, près du Palais omnisport de Bercy appelé ARENA (20 000 places), « les Prairies » sont de grands espaces de pelouses ombragées par de grands arbres. Là règne la permissivité. Habitants et visiteurs « prennent le soleil », piqueniquent, font des réunions en plein air, du footing, voire organisent des jeux improvisés. […]

100 000 m² de jardins en pleine terre sacrifiés par Hidalgo

Lors du vote du PLU en 2006, la Mairie de Paris était orgueilleuse de mener une politique verte exemplaire. Aujourd’hui, elle fait l’inverse. Végétaliser les terrasses au-dessus des immeubles, c’est sympathique, certes ! Mais les jardins publics en pleine terre, eux, devraient rester sacrés. Selon l’inventaire de Monts 14, 70 000 à 110 000 m² seraient disparus ou menacés, soit près de 3% de l’existant (373 hect.), notamment dans le 12e. […]