Les berges de la Seine, patrimoine mondial menacé par les tours

Jean-Louis Missika se félicite des tours qui seront visibles depuis le centre de Paris. Justement, l’UNESCO vient d’inscrire le coeur historique de Vienne parmi les biens du patrimoine mondial en péril parce que les immeubles de haute taille commencent à le défigurer. Pour se rendre compte de leur impact, imaginons un promeneur s’avançant le long de la Seine et décrivant des intrusions qui gâchent constamment le paysage. […]

Journ 55 : Les candidats aux législatives interrogés par Monts 14 p.8

Extrait du journal Monts14

←Pour revenir au journal

Journ 55 : Les candidats aux législatives interrogés par Monts 14 p.9

Extrait du journal Monts14

←Pour revenir au journal

Monts 14 n° 55 : Parc des expositions et Centre commercial Gaîté, projets architecturaux UNIBAIL

Modernisation du Parc des expositions : les bizarreries pointues des nouveaux équipements. Un surnom pour la tour Triangle avec ses redans en surplomb : la râpe à fromage. Encore UNIBAIL au centre commercial Gaîté, avec des boites à humains ! […]

Monts 14 n° 55 : Réalisations architecturales récentes

Création architecturale, Gaumont d’Alésia, kiosques, épouvantail de Paillard à la Porte d’Orléans, surélévation au 78, rue des Plantes… […]

Portrait d’architecte : Edouard François

Imbu de lui… du fétichisme vert… … à l’exploit abscon ! (exploit de l’absence d’un contenu qu’il est con de réduire à néant) En guise de formation artistique, l’université apprend surtout aux étudiants à « prendre leur vessie pour une lanterne ». Un réflexe de prudence les conduit toutefois à se copier les uns sur les autres… Dans cet environnement, Edouard François ressemble plutôt au peintre très fier d’avoir mis des moustaches à la Joconde. […]