Parc de Bercy : état des lieux après la Coupe du monde de jumping

Les associations de riverains veulent être consultées

Stop au vandalisme, l’occupation du Parc par ARENA est un passe-droit !

Signez la pétition « Stop au vandalisme à répétition d’ARENA dans le Parc de Bercy »

 

 

 

« Là où mon cheval passe,
l’herbe ne repousse pas »

Attila

La vue sur le parc depuis l’escalier à la fontaine, avant

 

Disparition de la végétation, après

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grande flaque d’eau

Autre exemple de flaque d’eau

  

 De la terre arrachée ?

Vue en direction de la passerelle Simone de Beauvoir

 

Différentiel de terrain

 

 

 

 

Les radicelles abîmées

 

 

Les  allées dans un état déplorable

Dallage massacré, avec marbre

 

Dallage défoncé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le système d’arrosage vandalisé

Buse survivante

Buse manquante

 

 

 

 

 

 

 

Centrale de distribution abîmée

 

 

 Des arbres coupés

Arbre coupé vers le Skate-board

Tulipier de Virginie coupé vers l’entrée d’ARENA

 

 

 

 

Le Parc de Bercy

Le Parc de Bercy, 14 hectares, est composé de trois jardins conçus entre 1993 et 1997.

Les trois jardins

A l’Est, près de Bercy-Village, le « Jardin romantique » est le plus beau. Il comprend des bassins à roselière où vivent des poissons et une faune sauvage, dont des oiseaux de passage (hérons notamment), etc. Au centre, les « Parterres », est la partie la plus structurée : potagers pédagogiques, vigne, roseraie, buissons taillés, fleurs, etc. A l’Ouest, les « Prairies », font plus de 5 hectares, si l’on inclut la partie située vers le Palais omnisport de Bercy, appelé ARENA., 

Les « Prairies »

Ce sont de grands espaces de pelouses ombragées par de grands arbres. Là règne la permissivité. Habitants et visiteurs « prennent le soleil », piqueniquent, font des réunions en plein air, du footing, voire organisent des jeux improvisés. Le long de la Seine, et vers ARENA, les adeptes du skate-board s’en donnent à cœur-joie… Dans le prolongement de cette langue de terrain, se succèdent 2 ou 3 enclos utilisés par des footballeurs, amateurs ou adolescents. 

 

Disparition complète des pelouses 

Le 2 mai, ARENA a restitué à la Ville le Parc de Bercy dans un état catastrophique : environ 2 à 3 hectares d’espaces verts ont disparu et doivent être refaits. L’herbe a été complètement supprimée des platebandes sur lesquelles les écuries avaient été installées. Il n’y a pas le moindre commencement de remise en état : le terrain n’a pas été retourné, engraissé, égalisé… Il est resté tassé, voire défoncé par endroits. De grandes flaques d’eau sont apparues, suite aux pluies des jours précédents. L’écoulement ne fonctionne plus dans les parties imperméables du terrain. De façon tout à fait frappante, le niveau du sol semble avoir baissé, soit parce qu’une pellicule a été râclée pour enlever tous les déchets (gestion du crottin de cheval ?), soit parce qu’il a été compressé par le poids des engins. Et des radicelles d’arbre apparaissent, dénudées, abîmées, au-dessus de la terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Les  allées dallées sont dans un état déplorable, les sentiers creusés

Les belles allées dallées sont dans un état déplorable: carreaux cassés, soulevés, fendus. Les sentiers en terre battue ont été fortement creusés par endroits, au point d’en devenir impraticables.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

Le système d’arrosage complètement hors d’usage

Le sytème d’arrosage n’était déjà pas en très bon état avant le Mondial. Il est devenu complètement inopérant. Des buses, des arrivées de tuyaux même, ont même été arrachées. Il ne reste plus qu’une demi-douzaine de buses sur les 25 d’origine. Les plaques de protection des « centrales d’arrosage », qui ventilent l’eau entre les tuyaux, ont été fendues, voire complètement détruites, laissant apparaître l’équipement, et celui-ci est d’autant plus vulnérable qu’il est en plastique.

 

 

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des arbres coupés

Comble du vandalisme, deux arbres ont été coupés, un Tulipier de Virginie vers l’entrée d’ARENA et un autre, plus gros, d’un diamètre de l’ordre de 40 à 50 cm, à proximité de la piste de skateboard en dur.

 

 

 

 

 

Comments are closed.