ZAC Bercy-Charenton : le rapport du Commissaire enquêteur

Le Commissaire-enquêteur émet 3 réserves et 4 recommandations

ZAC Bercy internet

Le Commissaire-enquêteur a émis un avis favorable moyennant quelques restrictions, notamment 3 réserves importantes :
réserve 1, secteur Léo-Lagrange : la commission demande l’abandon de la construction de logements et de l’équipement culturel associé sur l’emprise actuelle du centre sportif Léo Lagrange. Elle demande l’extension de la zone UV à toute cette emprise ainsi que l’abandon de la modification des hauteurs du PLU
réserve 2, secteur de la Rapée : alors que la concertation a mis en évidence l’intérêt patrimonial, social et économique de la Gare de La Rapée, la commission n’est pas entièrement convaincue des principes d’aménagement présentés à l’enquête, qui aboutissent notamment à la démolition des voûtes 5 et 6 de la Gare inférieure de la Rapée, et de la façade Ouest avec sa succession spectaculaire d’arcades et son chemin de ronde
– réserve 3, réduction de l’impact de la pollution de l’air : la commission d’enquête demande à la Ville de s’engager, par exemple dans le texte des OAP du PLU, à ne pas localiser des immeubles d’habitation ou des établissements sensibles dans la bande de 50 m longeant le boulevard périphérique

Missika et Baratti-Elbaz ouverts au rapport du Commissaire enquêteur

Le JDD, dans un article du 2 juillet 2017, a dévoilé les réactions de l’Hôtel de Ville. J-L Missika, adjoint chargé de l’urbanisme à l’Hôtel de Ville et C. Baratti-Elbaz, maire du 12e, sont à l’écoute de ces prescriptions. Ils renonceraient à construire à l’emplacement de l’actuel stade Lagrange. Ils ne sacrifieraient pas l’actuel « Tunnel des artisans ». Ils tiendraient compte de la pollution engendrée par  le boulevard périphérique (et l’échangeur autoroutier à proximité), etc.

 

 

 

Comments are closed.