Grand paysage & tours Duo : Jean Nouvel se dérobe

Communiqué de presse du 13 mars 2015

Une enquête d’évaluation environnementale est en cours pour le permis de construire des tours Duo. Elle présente de graves lacunes.

Le Grand paysage n’est pas traité

Le cabinet d’architecte Jean Nouvel, qui a réuni le dossier, n’a pas vraiment traité le Grand Paysage, un sujet particulièrement sensible pour les associations. L’ABF (Architecte des Bâtiments de France chargé de la protection des monuments historiques), de son côté, n’a pas pris la responsabilité d’apporter des observations sur ce point.
Plus précisément, dans l’étude d’impact, figurent deux photos seulement. Elles sont prises du Sacré-Cœur. La première est un gros plan montrant les tours Duo entre la BNF et les hauts bâtiments de la Gare de Lyon. La deuxième est un gros plan sur les marches du Sacre-Cœur, avec, en arrière fond, un panorama plus vaste, mais illisible, d’autant que la prise de vue a été faite par temps couvert. Suite à cela, Jean Nouvel ose écrire (voir ci-dessous) que « peu d’éléments de grande hauteur émergent des toitures parisiennes, mis à part à proximité des tours Duo ».
Le grand paysage, pour l’association Monts 14, c’est aussi celui perçu depuis l’Arc de Triomphe. Là apparaît une co-visibilité consternante : les tours Duo se situent exactement dans l’axe du Dôme du Panthéon.

Une nouvelle ceinture des fortifications ?

Beaucoup d’autres points de vue auraient pu être donnés, notamment ceux depuis le 1er et le 2e étage de la tour Eiffel. Et l’effet cumulé des projets à venir n’est pas examiné : trois autres sites sont prévus, plus au nord, pour des tours de 180 m de haut également tandis que les immeubles de logement de 50 m de haut, au sud, vont faire le lien vers les Olympiades. Avec les projets situés de l’autre côté de la Seine se dessine peu à peu une « nouvelle ceinture des fortifications ». Résultat, le site de la Ville de Paris paraît rétréci, coupé de sa banlieue. Le paysage urbain y a pourtant du charme comme à Vincennes, Saint-Mandé, etc.

Le cadre de vie

Autre sujet important, les règles protégeant le droit de vue disparaissent dans la ZAC Masséna : une tour de 180 m peut être construite à 12 m des fenêtres d’une habitation. A tout le moins, le cabinet Jean Nouvel aurait pu en examiner les répercussions sur le cadre de vie.

Comments are closed.