Tour Triangle et attractivité de Paris

Les luttes d’influence n’ont jamais été aussi intenses à l’approche du 17-18 novembre, date du vote pour la tour Triangle au Conseil de Paris.

Aussi l’association Monts 14 publie-t-elle un dernier communiqué.

Le Parisien 13 nov  2014 web

Chaque conseiller de Paris est scruté attentivement par l’un et l’autre camp. Le code de déontologie est invoqué pour s’opposer au vote de certains conseillers de Paris liés professionnellement à Viparis (concessionnaire du Parc des expositions) ou au Medef.

 

 

 

 

Le Parisien 14 novembre 2014

Le Parisien 14 novembre 2014

 

Anne Hidalgo sent le vent tourner en sa défaveur. En même temps, elle croit que les élus de droite se sentent obligés de voter contre la tour Triangle par discipline de parti, alors qu’il y sont plutôt favorables.

Aussi, le jeudi 13 novembre, commence-t-elle à envisager sérieusement un vote à bulletin secret.

Chaque élu sera ainsi appelé à voter « en son âme et conscience ». Or, les préjugés ont la vie dure, même parmi ceux qui nous dirigent, aussi l’association Monts 14 propose-t-elle une mise au point. Apparemment, il n’a jamais été répondu au principal argument d’Anne Hidalgo, l’attractivité de Paris.

Pour Monts 14, la question se pose plutôt en ces termes :

La tour Triangle, un monument pour l’attractivité du Grand Paris, ou un geste prétentieux pour un Parc des expositions appelé à se figer de plus en plus ?

 

Le Parisien 14 novembre 2014

Comments are closed.