Villa de l’Astrolabe

Cour artisanale en danger au n° 12

Autour du métro Falguière, subsistent des villas et impasses, qui ont beaucoup de charme : villa Gabriel, de l’Astrolabe et du Mont-tonnerre, sans oublier, sur l’avenue du Maine, la délicieuse voie privée où se trouve le musée du Montparnasse. Ces lieux font partie de la mémoire de Montparnasse, des artistes connus y ont vécu.

La cité artisanale au fond de l’impasse de l’Astrolabe, au n° 12, en fait partie. Dans une cour bordée de bâtiments d’un étage plus combles, travaillent un ébéniste, des céramistes, des artistes peintres et sculpteurs…  Cette cour a vu passer, entre-autres, Zadkine, Paul Belmondo, les Terzieff, Arbuste, Sylva Bern, Giacometti, Berthe Savigny, Pierre de Belay, Bizet-Linder, Etienne Martin, Genpaul, Jacques Charrier, Consuelo de Saint-Exupéry, Antoine Bourdelle et Mayodon, conservateur du musée de Sèvres…   Ils ont puisé en ces lieux d’exception une rare source d’inspiration. Malheureusement, le propriétaire a vendu à un promoteur

La cour artisanale avant les travaux

La cour artisanale avant les travaux

Comments are closed.