Quartier Vert : lettre commune des associations

ADEC,  ADEPAM,  ADQM,  ADRA,   ARDO, Collectif  Montsouris, Collectif Seurat, Comité Quartier 14.

 

Paris, le   23 Septembre  2003

 

Monsieur Pierre Castagnou
Mairie de 14ème Arrondissement
2, Place Ferdinand Brunot
75014 Paris

 

Monsieur le Maire,
Les principales associations du Quartier Vert et du Quartier Montsouris, se sont réunies pour faire le point sur la réaction de la population face aux nombreuses modifications que la politique de la Mairie de Paris a provoquées dans notre secteur.
Concernant le problème majeur de la circulation dans le Quartier vert et dans ses extérieurs immédiats, le constat est le suivant :
– la circulation interne au Quartier vert s’est réduite aux seuls riverains. Cette réalité prévue fait que l’ensemble des flux circulatoires a considérablement baissé, assurant un calme relatif à la quasi-totalité de nos rues à l’exception de Beaunier et d’Alphonse Daudet, victime de la fermeture de Sarrette.
– en revanche, la situation du quartier Montsouris, s’est dramatiquement aggravée. Non seulement, il récolte ceux qui sont condamnés à « contourner » le Quartier Vert , mais il subit le transfert de circulation de la rue de la Tombe Issoire quasiment fermée à la circulation, auquel s’ajoute l’horreur circulatoire des Maréchaux, artère qui, à l’égale de Nansouty, est désormais sinistrée !

Ce résultat très contrasté, dont les aspects négatifs n’ont pas été envisagés par les promoteurs du Quartier Vert, appelle des aménagements : 

1)     Sur le plan interne 

D’une part, le quartier vert est désormais scindé en deux sous-secteurs étanches de part et d’autre de la rue Lacaze. En effet, il est impossible aux résidents des alentours de la place Jules Henaff, c’est-à-dire tout le sud du quartier vert, de se rendre vers les commerçants de Tombe-Issoire-Alésia : le quartier est artificiellement coupé en deux, au détriment des seuls riverains !

D’autre part, conséquence de cette coupure inutile, le quartier vert est inaccessible depuis le Sud ( Porte d’Orléans, Maréchaux, Périphérique), la seule porte d’entrée de tout le quartier étant le carrefour Alésia-Tombe Issoire situé en son Nord. Du fait de ce monopole, le carrefour commence à en subir les inconvénients : venant de René Coty, de nombreux habitants, rentrant chez eux en voiture, empruntent Alésia pour tourner à gauche dans Tombe Issoire, créant ainsi de sérieuses difficultés de trafic en ce carrefour. Par voie de conséquence, il est devenu infiniment long et compliqué de ramener nos enfants qui jouent à la Cité Universitaire ou qui fréquentent les stades municipaux de la couronne Sud !

Tous ces constats négatifs et dommageables (coupure, pas d’entrée Sud, entrée unique au Nord, surcharge du carrefour, report externe) pourraient être en partie corrigés par le seul fait d’orienter Tombe Issoire dans le sens Sud-Nord sur le segment entre Lacaze et Douanier Rousseau.

Cette inversion de sens aurait pour effet de permettre aux riverains Sud de se rendre directement chez leurs commerçants du carrefour, de permettre à tous les résidents du quartier d’y accéder par le Sud via Reille, de soulager le carrefour Alésia-Tombe Issoire. De plus, et nous insistons sur cette dimension qui touche aux effets néfastes du Quartier Vert sur ses abords externes, cette inversion du  segment Tombe Issoire aurait pour effet d’éviter le report actuel dû au nécessaire contournement, soulageant ainsi Nansouty, René Coty et Général Leclerc, déjà gravement surchargés par ailleurs.

Vous nous aviez dit publiquement en Février que s’il s’avérait que le flot automobile se soit considérablement réduit, prouvant ainsi l’inexistence d’itinéraires malins de transit, vous pourriez accéder à ce qui était déjà la demande unanime des Associations du Quartier Vert, soucieuses en particulier de faire vivre notre indispensable commerce de proximité. Nous y sommes, et nous espérons que vous tiendrez vos engagements.

2)     Sur le plan externe

Les associations spécifiques au pourtour du Quartier Vert (ADEPAM, ADQM, ARDO, Collectif Montsouris) vous ont fait parvenir de nombreuses propositions (zone 30, aménagement de Nansouty, plan pour éviter les reports vers Nansouty et Gazan, utilisation de Tombe Issoire, réaménagement de Denfert-Rochereau, etc.). La situation a désormais atteint un seuil critique ! Aussi, afin de remédier à ces inconvénients majeurs dont la Presse et les médias se sont fait l’écho, nous attendons de vous que soit envisagé un plan de circulation d’ensemble à tout ce secteur sud, plan qui recueillerait l’accord des Associations concernées.

Nous vous rappelons, Monsieur le Maire, que toutes nos associations ont subi  la logique circulatoire du Quartier vert, logique qu’elles n’avaient jamais demandée et qui a provoqué bon nombre de dysfonctionnements. Aussi, il nous paraît justifié aujourd’hui que nos demandes, simples relais de l’opinion publique, rencontrent un accueil favorable.

Veuillez croire, Monsieur le Maire, à notre haute considération

                                                                            ADEC,  ADEPAM,  ADQM,  ADRA,   ARDO,
Collectif  Montsouris, Collectif Seurat, Comité Quartier 14.

Comments are closed.