Pétition pour Sainte-Anne

Non aux constructions dans l’Hôpital Sainte-Anne, le long des rues Cabanis et de la Santé

L’hôpital construit sur les espaces verts !

Les espaces libres de Sainte-Anne ont été les premiers à Paris à être classés en EVIP, Espace vert intérieur Protégé.  Les bâtiments anciens de Questel forment un ensemble magnifique avec des portiques en pierre et poutres en bois sculpté de style colonial, au milieu de pelouses, d’arbres centenaires. Autrefois, en s’y promenant, on y découvrait des cultures florales, des sculptures et il y avait des bancs pour s’asseoir.

Malheureusement, les dirigeants de Sainte-Anne n’ont jamais reconnu ce classement et ont toujours cherché à en atténuer la portée. Ils ont fait couper des arbres magnifiques par dizaines, cassé l’intérieur des bâtiments anciens, obturé des portiques… A partir de 1994, ils ont commencé à construire une horrible cuisine, une cafétéria, des locaux techniques aux dépends de bosquets. Le comble a été le bitumage en 1996 d’un terrain réservé aux cultures florales et potagères.

Deux projets de construction sur l’EVIP 

Aujourd’hui, la nouvelle direction demande un permis de construire pour un gros bâtiment rond ultramoderne à l’emplacement du pavillon de la sous-directrice, rue Cabanis, sur une partie de l’EVIP

Un autre projet est à l’étude, à savoir un horrible couple de constructions ellipsoïdales ultramodernes le long de la rue de la Santé, sur le terrain autrefois consacré aux cultures florales et potagères.

L’association Monts 14 et les riverains demandent à la Ville de Paris et au préfet de faire respecter l’EVIP de Sainte-Anne et de s’opposer aux projets de construction en cours.

Comments are closed.